…Les demoiselles d’Avignon de Picasso sont barcelonaises? (et d’autres trucs, aussi)

579px-Les_Demoiselles_d27Avignon

Il n’y a guère que Guernica qui pourrait disputer aux Demoiselles d’Avignon le titre d’oeuvre la plus connue et reconnue de Picasso. Achevé en 1907, ce colossal tableau de 243,9 cm sur 233,7, aujourd’hui conservé au Museum of Modern Art (MoMA, pour les intimes), est salué comme une oeuvre fondatrice du cubisme et l’un des paliers les plus importants de la carrière du peintre. Faut dire qu’on les reconnaît en un clin d’oeil, les madames: une pomme, une poire, une grappe de raisin et une tranche de pastèque (oui, c’est une pastèque), cinq femmes à poil, les yeux rivés vers le spectateur dans un regard qui fait quand même un petit peu froid dans le dos – le tout devant un rideau qui s’apparente à un rideau de théâtre, mais avec Picasso on est jamais tout à fait sûrs. L’image est fermement imprimée dans l’imaginaire collectif, et la voir suffit à nous faire hocher la tête dans une acceptation générale du fait que ceci est un chef d’oeuvre. Chef d’oeuvre, oui. Chef d’oeuvre méconnu, surtout.

D’abord: ces demoiselles n’ont strictement rien à voir avec Avignon (!)

Ensuite: ce tableau a choqué tout le monde (!!)

Pour finir: il est fort probable qu’il ne soit même pas l’oeuvre fondatrice du cubisme, comme on l’affirme souvent (!!!)

Continuer la lecture